Musique de la Capoeira
La musique dans la Capoeira

LA MUSIQUE DANS LA CAPOEIRA

 

 

La musique est indispensable en Capoeira, et pour pouvoir faire un bon jeu, il faut toujours écouter, regarder, suivre et se laisser guider par le Berimbau, instrument qui commande la ronde. 

Son rôle est de définir le tempo et le style de jeu qui doit être joué dans la ronde. La musique se compose d'instruments et de chansons. De nombreuses chansons sont chantées sous la forme d'appels et de réponses alors que d'autres sont plus narratives.
Les capoeiristes chantent sur de nombreux sujets. Certaines chansons racontent l'histoire ou les mésaventures de fameux capoeiristes. D'autres essaient de motiver le joueur pour être meilleur, racontent ce qui se passent dans la ronde, parlent d'amours perdus, de la vie. Enfin, certaines sont justes bizarres ou drôles. 
Les capoeiristes changent leur façon de jouer en fonction du sens de la chanson ou du rythme donné par le berimbau. 

Toutes les mélodies sont très simples et brèves, on utilise peu ou pas l'harmonie, le rythme (toque) des instruments est l'élément central, qui peut, quand les musiciens sont bons, être assez complexe. Les instruments traditionnels de la capoeira sont tous des instruments de percussion. Le sens des paroles peut être très intéressant mais si le rythme fixé par l'accent tonique des mots se combine mal avec le rythme des instruments, la chanson ne fonctionne pas. Dans une Ladainha, comme personne ne joue dans la ronde, on peut se permettre des écarts de rythme dans le texte pour faire passer son message.

En revanche, dans les corridos et les quadras qui accompagnent, encouragent et commentent le jeu, un rythme approximatif, incertain ou timide, est fatal. La voix et les instruments doivent se complèter pour projeter de l'énergie musicale rythmique vers les deux qui jouent au milieu de la ronde.